fiscalité

Les choix fiscaux d'une bonne gestion du cabinet

La bonne gestion d’un cabinet tient : de la bonne tenue de la comptabilité, à la déduction des dépenses, aux choix à opérer lors de l’acquisition d’un véhicule et d’un local professionnel, aux crédits d’impôt. Autant d’éléments dont la maîtrise participera à la bonne santé fiscale et à la réduction de l'assiette de l'impôt et des cotisations sociales de votre cabinet.

 


À qui s'adresse cette formation ?

  • Avocats
  • Collaborateurs

Durée de la formation

  • 2 / 3 heures
  • Formation gratuite

 

PROGRAMME


LES SOURCES DE LA BONNE GESTION DU CABINET
>> Avantages et inconvénients des différents types de structure
>>
La tenue de la comptabilité (comptabilité de caisse v/s d’engagement)
>> Le livre journal / registre des immobilisations

LES CHOIX À OPÉRER
>> Inscrire ou ne pas inscrire à l’actif professionnel ?
>>
Déduire ou amortir ?

QUELLES DÉPENSES DÉDUCTIBLES ?
>>
Les principes de déduction
>>
Les différents postes de charges

ET LE VÉHICULE PROFESSIONNEL ?
>> L'optimisation du véhicule passe par un certain nombre de choix

ET (BIS) LE LOCAL PROFESSIONNEL ?
>>
Acheter à titre personnel ou par une SCI, louer, inscrire ou non au registre des immobilisations : avantages et inconvénients

LES CRÉDITS D'IMPÔTS COMME ACCÉLÉRATEUR DE PERFORMANCE ?
>> Principes généraux
>> Crédit d'impôt formation du chef d'entreprise
>> Crédit d'impôt compétitivité et emploi (CICE)
>> Crédit d'impôt apprentissage

Pré-inscription à la formation

L’ANAAFA met en œuvre un traitement de données à caractère personnel ayant pour finalité la gestion et le suivi de votre inscription à la formation. Les informations identifiées par un astérisque sont obligatoires. En application de la loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978, modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification des données vous concernant, qui s’exerce par courrier électronique à l'adresse e-communication@anaafa.fr, accompagné d’une copie d’un titre d’identité. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Le réseau

29 délégations régionales
au service de plus de
23 000 adhérents.