Voilà bien du bonheur !
PROFESSION 09 janv. 2018

"Bien du bonheur !"


Mes chères Consœurs,
Mes chers Confrères,

L’année débute avec les traditionnelles entrées en vigueur au 1er janvier de la loi de finances et de la loi de financement de la Sécurité sociale et voici quelques-unes des nouveautés que j’ai sélectionnées pour vous.

Pour les indépendants que nous sommes, la loi de finances se traduit d’abord par la hausse de 1,7 point de la CSG. Mais, bonheur, cette augmentation est compensée par une baisse de la cotisation d’allocations familiales de 2,15 points pour tous et par une exonération dégressive des cotisations d’assurance maladie-maternité en cas de revenu annuel inférieur à 43 000 €.

Ainsi, d’après l’annonce gouvernementale, les professionnels libéraux dont les revenus annuels nets sont inférieurs à 43 000 € bénéficieront d’une baisse de prélèvements équivalente à celle des salariés, tandis que la mesure serait neutre pour les autres…

Pour nous tous également, nous allons expérimenter la suppression du RSI puisque notre protection sociale est maintenant adossée au régime général, avec une phase transitoire de 2 ans. Le RSI avait fait l’objet de vigoureuses critiques et l’avenir nous dira si l’absorption dans le régime général améliore notre sort, sans compter qu’elle est possiblement le préalable à des rapprochements entre régimes qui ne seront pas seulement d’ordre organisationnel ou de gestion.

Je ne peux passer sous silence l’augmentation à 70 000 € du plafond du régime du micro-BNC décidée par la loi de finances. Comme le droit fiscal est un droit raffiné, le régime micro-BNC est désormais décorrélé de la franchise en base de TVA. Il y a là une chausse-trappe à TVA qui appelle à anticiper sa gestion de l’exercice 2018 pour éviter de douloureuses déconvenues.

Voilà bien du bonheur !

Et pour nous tous, adhérents et clients de l’ANAAFA, l’année 2018 s’annonce comme charnière avec une profonde transformation de notre association.
Mais l’ANAAFA continuera dans le droit fil des valeurs qui structurent notre profession et dans sa vocation de service.
C’est ce qui nous anime au quotidien, c’est ce qui fonde mon engagement auprès de vous.

 

Je souhaite à chacun de vous une belle nouvelle année.
Recevez, mes chères Consœurs, mes chers Confrères, l’expression de mes sentiments chaleureusement et confraternellement les meilleurs.

Valérie MAINTRIEU-FRANTZ
Présidente de l'ANAAFA

 

Partager
Articles précédents
ACTIVATION ANAAFA.FR 2

Le kiosque

Maître n°243

1er trimestre 2018

Lois de Finances pour 2018 | Musique.

LIRE